5 rue Xavier Roussel, 57050 Metz

- Cabinet Médical et Paramédical

 
07 68 57 71 63

La sophrologie génère des effets sur le plan physique :

Ce sont les premiers bienfaits globalement constatés, en terme de détente physique par décontraction des muscles. Ce premier aspect "relaxant" de la sophrologie représente d’ailleurs une forte demande des utilisateurs.

On observera également une amélioration des tensions physiques parfois douloureusement perçues : douleurs abdominales, douleurs dans la nuque, douleurs dans les épaules, maux de dos, maux de tête, crispation de la mâchoire, …

Attention toutefois, tous maux physiques doivent être abordés préalablement avec votre médecin.

La sophrologie génère des effets sur le plan mental :

La pratique régulière des exercices de sophrologie régule le système nerveux et retentit sur le flot incessant de pensées qu'il devient possible de maîtriser en particulier en ce qui concerne les ressassements, les inquiétudes. Les personnes sujettes à une hyperactivité mentale pourront vivre plus facilement des moments de pause propices à leur équilibre global. Cette aptitude améliore beaucoup la qualité du sommeil.
Vingt minutes de sophrologie équivaudraient en termes de récupération à deux heures de sommeil

La détente mentale retentit également de manière bénéfique sur les fonctions cognitives : concentration, attention, vigilance, mémorisation, imagination, créativité... 

La sophrologie génère des effets sur le plan émotionnel et comportemental :

La sophrologie permet une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité. Quand les émotions sont mieux comprises, elles sont gérées plus sereinement. Cette approche se répercute sur le comportement de la personne, sur sa relation à son entourage. Elle se sent plus équilibrée, plus apaisée et plus confiante.

Pour observer ses bienfaits, il faut s’entraîner régulièrement chez soi. C’est cette répétition qui va agir sur le long terme. Dans l’idéal, plutôt cinq minutes par jour qu’une heure par semaine, afin de réguler journalièrement le stress. Le mental, le corps, la sphère émotionnelle "se rappellent" et intègrent ces réflexes et ces nouvelles habitudes. On aborde alors une dimension préventive, qui permet de repousser, voire de supprimer les réactions couramment perçues dans des situations stressantes ou angoissantes.  Il n'est pas rare d'observer de vraies "changements" chez des personnes très anxieuses et/ou agitées, qui vont alors développer un abord plus  positif et équilibré de leur vie.

Pour plus d'informations, vous pouvez me contacter :

Derniers articles

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.